Super Besse – super semaine

Super Besse

Super Besse - super semaine dans F loisirs

Je suis allée pour la 1ère fois à Super Besse, un petit village dans le Massif Central à quelques Kms de Murol où la neige était en abondance. Le lendemain de notre arrivée, décidant de faire un petit tour au marché malgré la neige, panne de voiture. Plus de contact, plus rien. Ni une ni deux nous poussâmes la voiture et nous voilà repartis. Christian et Marcel nous laissent devant le marché avant qu’ils aillent dans un garage pour voir pourquoi la voiture ne voulait pas démarrer.

C’est un petit marché, nous en avons vite fait le tour. en attendant les hommes nous rentrons dans un café afin de se réchauffer. Finalement le garagiste donne rendez-vous à 14h30 pour pouvoir prendre le temps de regarder ce qui n’allait pas. Comme le mécano n’avait pas le matériel  pour tester la batterie, il nous a envoyés à la succursale Peugeot à Issoire. Nous en avons profité de faire un tour dans la  zone industrielle.  Nous faisons quelques courses à Leader Price et retournons au garage. nous attendons 18 h pour récupérer le véhicule en état de marche. Nous finissons par rentrer à l’appartement. 

Les jours suivants , tous les matins avant notre départ, Thérèse et moi même faisions 1km à pied aller retour pour découvrir le village et s’approvisionner, histoire de faire notre petite marche pour nous mettre en condition pour l’après midi car nous marchions au moins 6kms. Nous sommes allés visiter la ferme du Bois Jolie de St Diéry à Issoire près de Murol. Les fermiers nous ont montré une vidéo sur la fabrication du St Nectaire. Nous nous sommes rendus sur le lieu à pied et avons fait 9 kms. Mes  tremblements sont apparus le matin suite à une contrariété qui est venue s’installer vers 10h30 le matin, ce qui m’a provoqué les tremblements jusqu’au soir et se sont arrétés au moment où je me suis endormie aux environs de minuit. Quelque part je me suis sentie forte car avant mes 2 interventions de la stimulation thalamique que j’ai subi en octobre 2007 et mars 2008 je n’aurais pas pu faire 500m. Cela a été un grand combat et une concentration pour mettre un pied devant l’autre pour avancer et arriver au but. Je suis fière de moi.

Le jour du départ arrive et je n’ai pas vu la semaine passer. Nous avons fait une halte pour déjeuner, repris la route pour passer la nuit chez des amis Monique et Michel à St Liphard à coté D’Orléans.Nous avons passé la soirée et une partie du dimanche en faisant une visite surprise chez la maman de Monique, Eliane qui était ravie de nous revoir. Nous avons bu l’apéritif pour rentrer déjeuner avec nos amis D’Orléans. J’ai conduit la 308 pour la 2ème fois pour rentrer au domicile. Je suis contente car j’ai bien roulé malgré la peur de conduire la nuit. C’est encore un challenge que je me suis donnée. Que du bonheur.

Laisser un commentaire